Dimension musculaire

Depuis de nombreuses années, nous avons mis sur pied une batterie de tests de base dont la fonction première est d’évaluer le niveau de condition musculaire général des élites. Cette batterie de tests nous permet de suivre l’évolution des performances au cours de la saison mais également de saison en saison. Grâce à divers appareils comme la machine isocinétique Ariel, la plateforme de force, ainsi qu’au système de détection optique « optojump » nous dressons un profil musculaire précis de chaque sportif. Parmi les paramètres majeurs mesurés par ces appareils, nous retrouvons la force, la puissance, l’explosivité mais également différents indices de réactivité, de souplesse ou encore de coordination.

 

Matériel et tests

 

La notion technico-tactique et les performances dans le domaine du sport évoluant rapidement, nous avons, dans ce but, fait l’acquisition de plusieurs appareils permettant d’élargir notre champ d’investigation en fonction de la spécificité des actions musculaires dans les disciplines sportives. Ainsi,

 

  • La machine isocinétique Ariel nous permet lors de mouvement verticaux (développé-couché, squat,…) de déterminer un profil force-vitesse et puissance-vitesse.
  • La plateforme de force couplée au système optique « optojump », nous permet de déterminer la puissance, la réactivité et la capacité de résistance à la fatigue lors de sauts verticaux.
  • Une plateforme de force a été « greffée » sur la machine à quadriceps afin de définir les profils charge-vitesse et puissance-vitesse des extenseurs des jambes lors d’un mouvement horizontal
  • Un capteur de déplacement permettant, en combinaison avec divers appareils (Machine Ariel, Press leg extension,…), de mettre en relation les forces ou les vitesses produites et l'amplitude de mouvements. Cela permet notamment de déterminer l'amplitude à laquelle les pics de force et/ou de vitesses sont atteintes lors du mouvement.
  • L’électromyographie de surface utilisée lors d’exercices cités ci-dessus, nous renseigne sur l’activité de divers muscles.
  • Un échographe haute définition permet de mesurer les caractéristiques musculaires (architecture) et tendineuses (élasticité, raideur).

 

Afin de répondre au mieux aux besoins des sportifs et des entraîneurs, nous avons également développé une sorte de laboratoire « mobile » afin de réaliser les tests sur le terrain. Dans ce but, nous nous sommes dotés de différents appareils nous permettant de mesurer divers paramètres utiles, tels que

 

  • Les cellules photo-électriques qui nous permettent de mesurer le temps de déplacement (linéaire ou avec changement de direction lors de parcours standardisés). Grâce à des signaux lumineux combinés aux cellules, nous pouvons également mesurer le temps de mouvement.
  • Des plaques de contact permettent tester le temps de réaction lors de déplacements multidirectionnels.
  • Plus spécifiquement pour l’athlétisme, des starting-blocks avec des capteurs sur chaque block nous fournissent les forces de poussées lors de départ en sprint.
  • L’optojump placé sur des distances de 20-30m permet de mesurer les caractéristiques de foulées (longueur et fréquence des foulées ou des bonds, temps de contact au sol,…) et ,lorsqu'il est associé au starting-blocks, permet une analyse dans son entièreté la phase de départ et d'accélération (jusqu'au redressement complet de l'athlète).
  • Nous avons fait l’acquisition d’un système optogait, nouvelle version de l’optojump, qui permet une plus grande précision de mesure.  Ce nouvel outil, associé à 2 caméras,  permet d’analyser l’évolution des segments lors de déplacements et de sauts. Cet appareil est également muni de capteurs permettant d’évoluer dans plusieurs directions et d’analyser les appuis des athlètes lors de déplacements spécifiques à leur discipline.
  • Nous utilisons également le MuscleLab qui est équipé d’un goniomètre, d’un capteur de mouvement et d’un EMG. Ces systèmes nous permettent d’analyser divers paramètres sur des segments et des articulations du corps définis tels que le genou mais aussi la hanche lors de mouvements bien spécifiques.

 

Grâce aux nombreux contacts que nous avons avec les entraîneurs et préparateurs physiques, nous collaborons à l’encadrement des sportifs.

 

C’est ainsi, qu’à la demande de Nadia Bertrand et Khalid Houry, entraîneur fédéral en Ju-Jitsu, nous fournissons une aide à la planification des séances de préparation physiques de certains de leurs athlètes comme Amal Amjahid et Licaï Pourtois mais aussi dans d'autre sports comme le karaté avec Walid Deghaly ou encore en athlétisme auprès d'Eliott Crestan, suivi par son entraîneur André Mahy. Ce soutien ne se limite pas seulement qu’à des individualités mais aussi à des équipes comme les filles du rugby à 7 avec qui nous travaillons depuis 2 ans.

Depuis cette année, les préparateurs physiques de l’équipe nationale homme de hockey, les Red Lions, ont sollicité notre collaboration dans le cadre du suivi musculaire et nutritionnel des 26 hockeyeurs.

 

En outre, et pour ne citer que quelques exemples :

  • Nous avons mis en place un test de terrain avec la fédération de tennis et de badminton combinant des sprints avec une analyse de signaux visuels pour mesurer le temps de réactions.
  • Un test de fatigue avec les nageurs au niveau de la machine isocinétique Ariel.

 

Perspectives et travaux de recherche

 

Avec le temps, nous nous dotons de matériel de plus de plus en plus portatif mais surtout de plus en plus complet au niveau des mesures.

 

Parmi nos dernières acquisitions, l’échographe ALOKA est un outil très intéressant. En ce moment, nous mettons au point le système afin de l’utiliser lors de mouvements dynamiques comme les sauts. Dans ce contexte, nous analysons actuellement les effets de l’entraînement de pliométrie sur les caractéristiques des tendons en fonction des caractéristiques du mouvement.

 

Au niveau des méthodes de musculation, nous analysons l’intérêt de la méthode « Légeard » dans le cadre de l’hypertrophie musculaire et le développement de la force maximale.

 

Contact : Cédric Laurent